INFO

Pensez à bien vérifier l'exonération adaptée dans le module "Aide à la facturation" (ex : EXO DIV) pour éviter les rejets et optimiser votre facturation.

14/05/2024

Vaccination COVID-19

Crise sanitaire

Patients éligibles au rappel vaccinal 2023

 

  • Toutes les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • Les personnes, âgées de plus de 6 mois, atteintes de comorbidités ayant un risque plus élevé de forme grave de la maladie (hypertension artérielle compliquée, problèmes cardiaques, vasculaires, hépatiques, rénaux, pulmonaires, diabète, obésité, cancers, personnes transplantées, personnes atteintes de trisomie 21 ou de troubles psychiatriques ou de démence) ;
  • Les personnes immunodéprimées ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les résidents en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et unités de soins de longue durée (USLD) ;
    Les personnes à très haut risque de forme grave selon chaque situation médicale individuelle et dans le cadre d’une décision partagée avec les équipes soignantes ;
  • Les personnes vivant dans l’entourage ou en contacts réguliers avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables, y compris les professionnels des secteurs sanitaire et médicosocial.

 

Ces populations sont éligibles à partir de 6 mois après leur dernière infection ou injection de vaccin contre le Covid-19.

 

Ce délai est réduit à 3 mois pour les personnes immunodéprimées, qui deviennent ainsi éligibles, 3 mois après leur dernière injection, en raison même de leur déficit immunitaire responsable d‘un taux plus faible et d’un déclin plus rapide des anticorps protecteurs.

 

A savoir :

Toute personne souhaitant se faire vacciner, même si elle ne fait pas partie de la cible, peut recevoir une injection contre le Covid-19 et bénéficier de sa prise en charge.

Pour les patients mineurs :

 

Contexte

Les pharmaciens formés à la vaccination peuvent :

 

  • prescrire les vaccins à ARNm et à vecteur viral dans leurs officines et en centres de vaccination sauf pour les femmes enceintes, aux personnes présentant un trouble de l’hémostase (les personnes sous traitement anticoagulant ne sont pas concernées par cette restriction) et aux personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection ;

 

  • administrer les vaccins à ARNm en centre de vaccination et à vecteur viral dans leurs officines et en centres de vaccination sauf aux personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection.

 

L’administration du vaccin est précédée d’un questionnaire.

 

Facturation de l’acte d’injection

 

Établie sous le code acte INJ (pris en charge à 100%) :

  • 7,90 € si l’injection est réalisée en officine ou 10,40 € depuis le 09/07/2021 si un dépistage par TROD sérologique est réalisé lors de l’administration de la 1ère dose ;

 

Pour être pris en charge en officine, le TROD doit être couplé à la vaccination dans l’officine à la suite du TROD. Si le patient ne se fait pas vacciner par l’officine, le TROD est non remboursable.

 

L’honoraire de la prestation réalisée en officine couvre :

  • la vérification de l’éligibilité du patient selon les priorisations du déroulement de la campagne vaccinale ;
  • la vérification des contre-indications à la vaccination ;
  • l’injection du vaccin.

 

Saisie dans le téléservice VACCIN COVID et rémunération

 

Les vaccinations réalisées sont enregistrées sur le système de téléservice Vaccin Covid accessible via AmeliPro à l’adresse : http://vaccination-covid.ameli.fr/

 

  • Le type de lieu de vaccination à sélectionner est « au cabinet ou dans la structure d’exercice » ;
  • il faut ensuite renseigner le FINESS géographique de l’officine.
  • L’accès à Vaccin Covid se fait grâce à ProSantéConnect (avec une CPS ou eCPS), comme pour SI-DEP.

 

Chaque saisie effectuée dans le téléservice et uniquement en cas d’injection, est rémunérée par un forfait de 5,40 €.

 

Le versement (sous le code acte VCO) s’effectue a posteriori aux alentours du 15 du mois pour les saisies relatives au mois précédent

 

A savoir :

  • les saisies effectuées avec la carte CPS d’un titulaire d’officine sont réglées d’un mois sur l’autre,
  • les saisies effectuées avec les cartes CPS d’un pharmacien adjoint sont réglées au trimestre.

 

Attention : cette rémunération forfaitaire est plafonnée :

  • à hauteur de 100 saisies par jour,
  • à hauteur de 6 000 € par mois.