INFO

La campagne de saisie de vos indicateurs ROSP 2023 est ouverte du 17 janvier au 26 février 2024. Rendez-vous sur amelipro, rubrique "Ma convention" !

22/01/2024

Dépistage du cancer colorectal : le rôle majeur du pharmacien

Un test de dépistage du cancer colorectal est proposé tous les deux ans aux hommes et femmes âgés de 50 à 74 ans, soit à près de 17 millions de Français. Mais trop peu le réalisent. Pour augmenter le taux de participation de la population cible à ce dépistage qui sauve des vies, les modalités d’accès à celui-ci ont été facilitées.

Désormais, en sus de la commande en ligne sur le site : Monkit.depistage-colorectal.fr, il peut être directement retiré en pharmacie.

Le pharmacien remettra un kit à toute personne présentant un courrier de l’Assurance maladie ou celle appartenant à la tranche d’âges cible ne présentant pas de motif d’inéligibilité au programme de dépistage.

Aussi, avant de remettre le kit, le pharmacien vérifie que la personne est éligible à ce dépistage du site du CRCDC Pays de la Loire ou de l’auto-questionnaire qui sera mis à disposition par l’Institut national du cancer (INCa).

En effet, en région Pays de la Loire, le Centre Régional de Coordination dépistage des Cancers, dispose d’un site permettant de vérifier l’éligibilité des patients et de faciliter la traçabilité de remise du kit https://eligibilite.depistagecancers.fr/authentification

  • En cas d’inéligibilité, le pharmacien oriente la personne vers son médecin traitant ou vers le médecin désigné par la personne.
  • En cas d’éligibilité, le pharmacien est autorisé à remettre le kit de dépistage à la personne ;  il l’informe de l’intérêt et des limites de ce dépistage ainsi que de la conduite à tenir en cas de résultat positif. Il lui présente également les modalités d’utilisation du kit et d’envoi du flacon contenant le prélèvement de selles, et s’assure de sa bonne compréhension. Il explique aux personnes sans lettre d’invitation, les éléments à remplir sur la fiche d’identification figurant à l’intérieur du kit : nom de naissance, nom d’usage, le(s) prénom(s), NIR (numéro d’inscription au répertoire de l’INSEE) de la personne concernée et date de prélèvement à compléter. Il s’assure également de l’identification sur la fiche du médecin destinataire des résultats.

Le pharmacien titulaire ou adjoint doit avoir suivi une formation obligatoire avant de remettre les kit de dépistage. L’URPS Pharmaciens en coordination avec le CRCDC ont mis en place plusieurs sessions durant le mois de juin.

Un e-learning va également être diffusé à l’ensemble des pharmacies de la région Pays de la Loire.

Pour vous inscrire, il vous suffit de cliquer sur le formulaire accessible ICI

Retrouvez l’Arrêté du 1er avril 2022 entérinant cette nouvelle mission.

Date de mise à jour : 21 juillet 2022